Réussir sa seconde vie amoureuse quand on est senior - Un jeu d’enfant - nizamettinozel -2
Couple

Réussir sa seconde vie amoureuse quand on est senior ? Un jeu d’enfant !

Se retrouver esseulé-e après 50 ans n’est pas une fatalité. Que l’on soit un célibataire invétéré, divorcé ou malheureusement veuf ou veuve, il n’est plus du tout impensable de refaire sa vie quand on est senior. Alors prêt-e pour une seconde vie amoureuse comme senior ?

 

Réussir sa seconde vie amoureuse quand on est senior - Un jeu d’enfant - nizamettinozel -1

 

Et même si la société nous facilite la vie avec les avantages de la vie à deux, il n’est pas non plus impossible de continuer sa vie seul-e en toute liberté, en multipliant les rencontres sans lendemain ou les échanges libertins. Car après tout, depuis que l’on est enfant puis adulte, la vie ne nous a peut-être pas épargné jusqu’ici, il serait donc dommage de se priver.

La retraite pointe gentiment le bout de son nez et grâce aux progrès de la médecine et à l’allongement de nos espérances de vie, cela ne rime plus avec fin de vie mais bien avec le début d’une nouvelle aventure ! Et celle-ci a toutes les possibilités pour être très riche en émotions et en découvertes. Même une fois retraité-e, plus rien ne nous empêche de nous rendre à des sorties culturelles, de participer à de nouveaux ateliers, enchaîner les activités physiques ou apprendre de nouvelles langues. Cela vous permet même de faire de nouvelles rencontres avec des personnes qui partageront sans aucun doute de nombreux atomes crochus.

Vieillir, c’est également mûrir et prendre conscience de beaucoup de choses qui ont changé depuis nos 20 ans. Que l’on soit une femme ou un homme mûr, nous sommes également prêts à ne plus répéter les mêmes erreurs avec nos choix de cœur. La jeunesse est derrière nous mais le meilleur peut également être à venir : l’amour, c’est un jeu d’enfant !

 

De plus en plus de célibataires seniors

Il n’y a aucune raison de paniquer et se dire qu’on ne trouvera personne passé un certain âge. En effet, en France, il existe plus de 9 millions de célibataires de plus de 50 ans ! Alors que l’on soit un jeune retraité en plein autonomie ou très actif au travail, l’amour peut toujours être au rendez-vous au détour d’un coin de rue, sur Internet, en boîte ou au travail.

La peur de l’échec est également un frein à votre progression vers votre bonheur. Nous avons eu toute notre adolescence et bien plus encore pour avoir peur d’avouer nos sentiments à ceux qui nous plaisaient, désormais il n’est plus question de craindre le rejet même s’il n’est jamais évident à encaisser. Nous avons eu bien assez de satanées années à ressasser nos échecs et nos regrets à ne pas avoir pu ou voulu faire le premier pas.

Cela passe nécessairement par un certain travail sur soi et à accepter certaines choses que nous n’imaginions sans doute pas il y a plusieurs décennies. La maturité dont nous devons faire preuve en tant que senior doit nous permettre de nous épanouir dans la recherche de cette nouvelle idylle.

 

Être fan de soi-même dans sa seconde vie

Il n’est pas question de se regarder dans le miroir et d’imaginer un vieillard aux yeux vitreux ou une personne âgée décrépie ! Et pour cela, rien de mieux que de retrouver sa confiance en soi et son charme dévastateur d’antan quand vous avez connu vos premiers flirts.

Il n’y a rien de tel que d’aller faire un tour dans les boutiques pour rafraîchir sa garde-robe et reprendre confiance en son charisme.

Cela peut également être une bonne excuse pour reprendre une activité sportive, participer au maintien de son tonus ou même prendre soin de son corps. Yoga, salle de sport, sauna, hammam ou cours de danse : toutes ces activités sont de bonnes raisons pour sortir et même faire de nouvelles rencontres !

 

Réussir sa seconde vie amoureuse quand on est senior - Un jeu d’enfant - nizamettinozel -2

 

Et pour se convaincre de sa beauté et de ses exceptionnelles qualités qui ne nous manquent pas, il est possible de faire une liste de toutes les choses que l’on aime à propos de notre corps, de notre personnalité, nos intérêts et nos passions. Soyez sincère et n’ayez pas peur d’en faire l’expérience : il est certain que vous serez agréablement surpris par le résultat et vous verrez à quel point vous aussi, vous êtes incroyable. Et si vous le pensez et que vous y croyez, nul doute que les personnes autour de vous s’en rendront également compte !

 

Garder espoir et se laisser surprendre

Nous l’avons déjà dit : être célibataire même après 50 ans ne doit pas être une fin en soi et forcer les choses n’est pas une bonne idée.

Nous avons la possibilité de faire de nouvelles rencontres et chaque nouvelle personne rencontrée se doit d’être une nouvelle chance d’apprendre et d’apprécier ces expériences. Il ne faut pas placer la barre trop haute et il faut accepter les petites imperfections de chacun sans forcer la relation ni attendre la perfection dès le premier flirt.

Nous n’avons pas trouvé la personne parfaite à 20 ans, il serait donc bien naïf de bloquer sur certains détails ou de tout rejeter en bloc car la personne ne remplit pas le cahier des charges de nos rêves. Les seniors ont encore le droit de prendre le temps d’en avoir. Plutôt que de refuser certains rendez-vous, laissons-nous surprendre et acceptons de devenir la personne que l’on veut vraiment en étant davantage tolérant.

 

 

Notre expérience doit nous permettre de passer outre mais surtout d’accepter nos erreurs passées pour en tirer le meilleur. Cela permettra en prime de communiquer de meilleures ondes et d’apprécier encore plus nos rencontres et nos possibles partenaires d’un soir ou du reste de notre vie.

 

Il est également temps de redécouvrir comment flirter afin de redécouvrir l’amour en tant que senior. Pensez à consulter le guide !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *