sexualité seniors - vie sexuelle personnes agees-1
Sexualité

Sexualité des seniors : 7 idées reçues à oublier

Lorsqu’on est jeune, on n’imagine pas que nos grands-parents puisse avoir une sexualité. Déjà juste un baiser nous surprend ! Et pourtant, lorsque l’on devient senior, la sexualité a encore toute sa part dans notre vie.

 

sexualité seniors - vie sexuelle personnes agees-1

 

Si la sexualité des personnes âgées peut paraître bien obscures aux jeunes générations, elle existe pourtant. Et plus nous avançons avec les années, et plus on a de questions, étrangement. Surtout sur ce sujet. La vue baisse, le dos craque, les hanches sautent, … Et pour autant, nous pouvons avoir une sexualité active, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Voici donc 7 idées reçues sur la sexualité des seniors.

 

1 – La ménopause apporte une baisse de libido et de désir chez la femme

Faux ! Une idée reçue bien courante et pourtant inexacte. Heureusement que ce passage féminin ne signifie pas la fin de la vie sexuelle de cette dernière ! Cela signifie avant tout qu’elle ne pourra plus avoir d’enfants. Et normalement la fin du cycle menstruel. Si il y a une baisse de désir chez la femme, cherchez plutôt du côté de la routine, qui a tendance à tuer la libido du couple. De plus, des études ont montré qu’une femme ménopausée rencontrant un nouveau partenaire éprouve autant de désir qu’une femme de 30 ans… Donc il ne tient qu’à vous de relancer la machine !

 

2 – Les personnes âgées se désintéressent du sexe

Faux, encore une fois ! Fantasmer sur quelqu’un ou une situation, il n’y a pas d’âge pour ça. Qu’on soit ado ou senior, l’esprit n’a pas de limites. Votre sexualité est liée à votre vie et inversement. Alolrs, profitez des deux.

 

3 – Avec le temps, la sexualité laisse place à la tendresse

Faux. Ne pas confondre tendresse et complicité, déjà. Et puis la tendresse peut être complémentaire au sexe. Il n’est pas toujjours obligatoire d’être une sexmachine pour combler l’autre. Donc oui, nous nous tenons par la main, mais cela ne veut pas dire que nous ne faisons que ça. L’imaginaire érotique est toujours là et nous aimons le mettre en oeuvre.

 

sexualité seniors - vie sexuelle personnes agees-3

 

4 – Plus on vieillit, moins on est désirable

Faux. Comme si on devait être jeune et parfait-e pour plaire à l’autre. Ridicule. L’avantage de la maturité est qu’on s’attache à des aspects moins futiles que le superficiel. Si l’autre prend toujours soin de son corps et se sent désirable, l’autre ressentira cette émotion. Cela allumera le désir en lui/elle et le plaisir sera aussi au rendez-vous. Aimez-vous, et votre partenaire vous aimera.

 

5 – Plus on vieillit, moins on a de rapports sexuels

Presque vrai. Il est vrai qu’à 50 ans pour les femmes et 55 ans pour les hommes, la fréquence des relations sexuelles diminue. Elle passe en moyenne de 8 rapports sexuels par mois à 5 rapports sexuels par mois. Ce rythme se maintient au moins jusqu’à 69 ans qui est l’âge limite où les études s’arrêtent. Et il est probable que ce rythme continue bien plus tard, mais ce n’est pas étudié.

 

6 – Notre sexualité s’arrête avec les années qui passent

Faux. Si votre sexualité diminue, réfléchissez plutôt aux problèmes qui vous entourent. Ce n’est pas une question d’âge, mais plus une question “technique”. Les envies sexuelles ne s’arrêtent jamais, votre imaginaire érotique est toujours actif. Mais la perte de son partenaire peut mettre un frein à votre sexualité.

Sinon, chez une personne en couple et en bonne santé, la sexualité active peut continuer toute la vie. En clair, l’érection et la lubrification vaginale continuent à fonctionner. Et chez les couples qui s’entendent bien sexuellement, un trouble de l’érection important, une impuissance, n’empêchent pas de continuer une vie sexuelle active car la pénétration n’est pas la seule manière d’avoir un rapport sexuel…

 

7 – Votre sexualité dépend de l’évolution de votre caractère avec le temps

Vrai. Et oui, il fallait bien une idée reçue qui le soit. Si vous êtes narcissique ou perfectionniste, vous chercherez à rester au sommet malgré le temps. Sauf que le temps ne fait pas de cadeau. Attention à ne pas tomber dans le ridicule. Le piège est de se concentrer sur son image et en oublier ses autres désirs, dont sa sexualité. La frustration coupant d’ailleurs souvent toutes envies.

 

sexualité seniors - vie sexuelle personnes agees-4

 

Conclusion

Au total, une personne âgée en couple peut continuer toute sa vie à avoir une vie sexuelle à plusieurs conditions :

  • Accepter les changements de fonctionnement sexuel liés à l’âge chez elle et chez son ou sa partenaire.
  • Continuer à se sentir désirable malgré les années qui s’accumulent.
  • Ne pas chercher la performance, mais le plaisir mutuel partagé.
  • Savoir vivre une sexualité active sans forcément une pénétration systématique, mais en développant toute une sensualité érotique.

 

Et puis, les personnes ayant eu toute leur vie une sexualité active présentent davantage de chances de continuer à avoir une vie sexuelle active à un âge très avancé, car la sexualité des seniors est à l’image de ce qu’elle a été dans leur jeunesse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *